À chacun sa ville

Les meilleurs villes pour les chiens ?

Trouver la ville idéale où s'établir repose sur un certain nombre de paramètres et doit tenir compte notamment de son mode de vie et de ses attentes. Alors, où aller quand on est étudiant, végétarien ou encore quand on possède un chien ?

Les chiens et leurs propriétaires ne disposent pas toujours des mêmes conditions de vie et des mêmes avantages selon la ville où ils résident. Alors que certaines agglomérations ont tendance à prendre en considération nos chers amis à quatre pattes dans les aménagements urbains et l'accueil qui leur est réservé, d'autres se montrent davantage fermées et se montrent moins enthousiastes à l'idée d'être trop envahies par les toutous. Par conséquent, il peut être utile de se renseigner avant de s'installer dans une ville si l'on souhaite offrir à son compagnon canidé des conditions de vie optimales. Avec son palmarès des villes les plus « dog friendly », 30 Millions d'amis apporte une aide précieuse aux propriétaires de chiens désireux de choisir une ville où il fait bon vivre avec son animal de compagnie. Et en la matière, c'est Montpellier qui remporte le titre de la ville la mieux disposée à l'égard des chiens et de leurs maîtres, suivie de Toulouse, Nice, Mulhouse et Perpignan. Au regard de ce classement, on s'aperçoit que les villes du sud semblent donc plus accueillantes. C'est en effet ce que souligne 30 Millions d'amis en dévoilant certaines des raisons expliquant le succès de Montpellier, de Toulouse et de Nice auprès des propriétaires de chiens. Parmi ces raisons : des transports gratuits et accessibles aux chiens ; des espaces verts publics ouverts pour la grande majorité aux chiens ; des campagnes d’identification et de stérilisation à destination des possesseurs d’animaux les plus démunis ou encore la création d'un partenariat avec La Poste dans le but de lutter contre les morsures de chiens à l'égard des facteurs.

Les villes plébiscitées par les étudiants

Villes étudiantes

Quand on est étudiant aussi, le choix de la ville est important. Si la formation proposée est bien sûr un élément capital, le cadre et le coût de la vie, les dispositifs en place pour les étudiants ou la vie culturelle jouent également un rôle majeur pour prendre une décision et réussir sa vie étudiante. Si Paris arrive en tête de classement en termes de nombre d'étudiants accueillis chaque année (645 455 en 2017. Classement réalisé par L'Etudiant), elle n'arrive qu'en huitième position du top 10 des villes les plus attractives pour les étudiants. Et c'est Lyon qui décroche la palme, devant Grenoble, Toulouse, Montpellier (encore !) et Rennes. Le dynamisme, l'offre culturelle et la situation géographique y sont sûrement pour beaucoup, mais un autre élément entre également en jeu pour définir l'attractivité d'une ville : le coût de la vie et du logement. Or, il est incontestable qu'un étudiant devra consacrer un budget nettement plus important à Paris qu'à Rennes, Toulouse ou Grenoble. A titre d'exemple, un étudiant devra débourser 823 € pour un studio de 20 m2, contre 431 € à Toulouse ou 345 € à Nantes (7ème du classement). Outre le coût de l'habitat parisien, la difficulté à trouver un logement accentue encore l'écart avec d'autres villes françaises pour l'accueil des étudiants. La carence en logements vacants dans la capitale est en effet un réel problème, contraignant de nombreux étudiants à se tourner, en désespoir de cause, vers des logements insalubres, dénués de confort ou d'espace. Le Ministère de l'éducation nationale estimait ainsi, pour la rentrée 2016-2017, qu'1,6 million d'étudiants en école supérieure recherchaient un logement, pour un nombre total de logements disponibles de 375 000. Ce qui explique qu'en dépit de ses infrastructures à destination des étudiants, Paris soit mise à l'écart au profit de villes offrant un cadre de vie plus attractif.



Et pour les végétariens ?

villes vegetariennes

Même si les restaurants vegan ont tendance à se multiplier à l'heure actuelle, il n'est pas toujours aisé de trouver de quoi satisfaire ses envies dans toutes les villes. Une chose est néanmoins certaine, les végétariens devraient avoir de plus en plus de choix au regard de l'importance accordée à la qualité de l'alimentation aujourd'hui. Pour nous aider à nous y retrouver, le site de location de vacances Likibu a dressé la liste des 10 villes les plus « veggie friendly » du pays. Et le gagnant est... Lille ! Où l'on compte pas moins de 38 restaurants proposant au minimum un plat végétarien, dont 4 restaurants totalement vegan. Paris est en deuxième position avec, pourtant, 50 établissements 100 % vegan et 350 avec au moins un plat veggie. Strasbourg monte également sur le podium avec 39 établissements dont au moins un plat végétarien figure à la carte et six établissements totalement vegan. En 4ème et 5ème place arrivent Aix-en-Provence et Toulouse avec respectivement « 13,3 restaurants veggie-friendly pour 100.000 habitants » et « 9,5 restaurants veggie-friendly pour 100.000 habitants ». Suit Bordeaux, où les vegan en quête d'un endroit où manger ont le choix entre environ 9 restaurants veggie-friendly pour 100.000 habitants, puis Nice, qui propose un peu plus de 8 restaurants végétariens pour 100.000 habitants. Montpellier possède environ 7,6 restaurants veggie-friendly pour 100,000 habitant. Avec une moyenne de 6,9 restaurants veggie-friendly pour 100.000 habitants, Nantes arrive à la 9ème position et c'est Lyon qui ferme la marche en proposant 6,8 restaurants veggie-friendly pour 100.000 habitants. On apprend également, dans cette étude du site Likibu, que 46 % des français souhaiteraient trouver au moins un plat végétarien, voire deux, sur les cartes des restaurants. D'autre part, l'enquête revèle que 30 % des français ont diminué leur consommation de viande, ce qui a conduit à la naissance d'un nouveau concept alimentaire : les « flexitariens ». Propriétaires de chiens, étudiants, vegans : chacun possède donc désormais les outils nécessaires pour trouver la bonne ville où s'installer selon son mode de vie et ses attentes. Et du nord au sud, de l'est à l'ouest, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y en a pour tous les goûts !


Article suivant : Dans quelle ville louer une voiture cet été ?

Article précédent : Paris et lyon se distinguent en matière de mobilité durable

En notant ta ville, tu nous apportes un formidable soutien. C’est anonyme, rapide et très utile aux autres internautes !

Je note