C'est en 2010 qu'est créé le statut de métropole française, avec l'ambition de renforcer le rôle et les compétences de ces grandes agglomérations, et ainsi les intégrer à part entière dans le développement économique du pays. Une démarche qui s'inscrit dans le projet de réforme territoriale de la France amorcé en 2015 avec le nouveau découpage administratif des régions.

22 métropoles composent le visage actuel de l’hexagone. Plus qu'une ville, une métropole est un ensemble de communes dont les forces mutualisées lui permettent de devenir un acteur territorial désormais incontournable. Si l'hexagone compte à ce jour 22 métropoles, toute communauté d'agglomération de plus de 400 000 habitants dans une aire urbaine de plus de 650 000 habitants peut effectuer une demande pour obtenir le statut de métropole. Les métropoles du Grand Paris, d'Aix-Marseille Provence et Lyon se distinguent quant à elles, par un statut particulier.

La carte des métropoles

Bordeaux

Brest

Clermont

Dijon

Grenoble

Marseille

Lyon

Nancy

Paris

Lille

Nice

Rouen

Toulon

Metz

Montpellier

Nantes

Orléans

Rennes

Saint Etienne

Strasbourg

Toulouse

Tours

Fonctionnement

Le président du conseil

Elu à la majorité à la majorité absolue des membres du conseil de la métropole, il est l'organe exécutif et assure le rôle de chef des services du territoire. Il est accompagné dans ses fonctions par des vice-présidents et éventuellement des conseillers délégués. À noter que contrairement aux départements et aux régions dont le fonctionnement est orchestré de façon formelle et identique pour chaque collectivité avec notamment un nombre minimum de réunions imposées par période, les métropoles disposent d'une relative latitude. Ce mode de fonctionnement traduit la volonté de l'Etat de rendre les métropoles actrices de leur développement économique et de celui du pays.

Le conseil de métropole

Fixé par le président du conseil, le conseil se réunit plusieurs fois par an en assemblée plénière pour délibérer sur les projets soumis par les diverses commissions et qui guideront les actions à mener dans la métropole. Il réunit le président, les vice-présidents ainsi que les maires et conseillers municipaux de manière proportionnelle au nombre d’habitants des communes rattachées.

Missions et compétences

Le statut de métropole confère à ces regroupements de communes un certain nombre de compétences destinées à valoriser la place de ces acteurs majeurs et indispensables à l'essor de la France.

Développement et aménagement économique, social et culturel

Les métropoles possèdent la compétence de créer, aménager et gérer les zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire de leur territoire. Elles peuvent également mettre en œuvre des actions de développement économique ; ont la capacité de construire, aménager, entretenir et assurer le fonctionnement des équipements culturels, socioculturels, socio-éducatifs et sportifs d'intérêt métropolitain.

Aménagement de l'espace métropolitain

Le domaine de compétences s'applique au schéma de cohérence territoriale et au schéma de secteur, à l'organisation des transports publics, la création, l'aménagement et l'entretien de la voirie, des abris de voyageurs, la signalisation ainsi que les parcs et aires de stationnement et plan de déplacements urbains.de voyageurs, la signalisation ainsi que les parcs et aires de stationnement et plan de déplacements urbains.

Politique locale de l'habitat

Les programmes locaux de l'habitat, aides financières et actions en faveur du logement social, la politique du logement, les actions menées en faveur du logement des personnes défavorisées ou encore l'amélioration du parc immobilier bâti, la réhabilitation de l'habitat insalubre s'inscrivent à ce titre dans leur champ d'intervention.

Politique de la ville

Il s’agit d’assurer l'élaboration du diagnostic du territoire en définissant les orientations du contrat de ville notamment. L'animation et la coordination des dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d'insertion économique et sociale ainsi que des dispositifs locaux de prévention de la délinquance viennent aussi s'inscrire dans ce domaine de compétence.

Gestion des services d'intérêt collectif

Elle est garantie par les métropoles. Ce champ de compétences comprend l'assainissement et l'eau, ainsi que les services incendie et secours.

Protection et la mise en valeur de l'environnement ainsi que la politique du cadre de vie

La gestion des déchets ménagers et assimilés, lutte contre la pollution de l'air, nuisances sonores, contribution à la transition énergétique, soutien aux actions de maîtrise de la demande d'énergie.... Fait partie des compétences de ces dynamiques agglomérations urbaines.

Bon à savoir :
  • L’État, les régions et les départements ont la possibilité de déléguer certaines de leurs compétences aux métropoles.
  • La métropole peut se voir attribuer la totalité des compétences relatives au domaine du logement en signant une convention avec l’État.
  • La propriété et la gestion des grands équipements et infrastructures locales peut venir s'ajouter à son champ d'action sur décision de l’État.

Le Grand Paris, Aix-Marseille-Provence et Lyon

Parmi les 22 métropoles que compte aujourd'hui la France, trois d'entre elles bénéficient d'un statut spécifique.

C'est le cas du Grand Paris. Composée de 132 communes - dont Paris, les communes des Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne et quelques communes des Portes de l'Essonne - , cette métropole dispose d'un statut particulier relevant du régime des métropoles.
Aix-Marseille-Provence est la deuxième métropole dotée d'un statut particulier. Composée de 92 communes, elle est chargée de poursuivre les quatre axes de développement définis comme prioritaires en 2015 : mettre en action la République, agir pour les transports, soutenir le rayonnement méditerranéen et international et enfin accompagner le développement économique et le potentiel d'innovation.
Quant à la métropole de Lyon, constituée de 59 communes, son statut exceptionnel lui confère les Compétences conjuguées du Grand Lyon et du Conseil Général du Rhône. Parmi ses missions figure celle de faire rayonner le territoire au niveau national et hors des frontières.

Comparatif des métropoles

Métropole Habitants Superficie Pop densité Pop active Taux chômage Revenu moyen Prix immobilier
Bordeaux Métropole 814 049 577 km² 1 411 h/km² 49.3% 6.6% 23 094 €/an 3 233 €/m²
Brest métropole 211 156 218 km² 969 h/km² 45.5% 6.5% 24 188 €/an 1 879 €/m²
Clermont Auvergne Métropole 296 180 302 km² 981 h/km² 45.3% 6.4% 24 535 €/an 2 111 €/m²
Dijon Métropole 255 127 237 km² 1 076 h/km² 46.4% 6.3% 24 704 €/an 2 207 €/m²
Grenoble Alpes Métropole 446 612 548 km² 815 h/km² 46.8% 5.9% 25 801 €/an 2 753 €/m²
Métropole d'Aix-Marseille-Provence 1 876 938 3120 km² 602 h/km² 43.9% 6.3% 25 313 €/an 3 594 €/m²
Métropole de Lyon 1 411 571 532 km² 2 653 h/km² 47.7% 6.4% 26 456 €/an 3 470 €/m²
Métropole du Grand Nancy 257 915 142 km² 1 816 h/km² 44.7% 7.1% 23 493 €/an 2 021 €/m²
Métropole du Grand Paris 7 047 304 807 km² 8 733 h/km² 51.2% 6.6% 24 377 €/an 4 707 €/m²
Métropole Européenne de Lille 1 168 579 657 km² 1 779 h/km² 46.6% 7.5% 24 669 €/an 2 422 €/m²
Métropole Nice Côte d'Azur 545 465 1476 km² 370 h/km² 44.2% 5.9% 20 340 €/an 3 372 €/m²
Métropole Rouen Normandie 488 099 627 km² 778 h/km² 45.5% 7.5% 23 589 €/an 1 924 €/m²
Métropole Toulon-Provence-Méditerranée 433 711 353 km² 1 229 h/km² 42.4% 6.2% 22 801 €/an 3 456 €/m²
Metz Métropole 224 863 318 km² 707 h/km² 46.8% 6.9% 26 552 €/an NC
Montpellier Méditerranée Métropole 491 417 422 km² 1 164 h/km² 46.5% 7.9% 24 439 €/an 3 019 €/m²
Nantes Métropole 656 439 511 km² 1 285 h/km² 49.3% 6.3% 24 523 €/an 2 758 €/m²
Orléans Métropole 286 135 326 km² 878 h/km² 47% 6.3% 24 576 €/an 2 087 €/m²
Rennes Métropole 451 302 702 km² 643 h/km² 48.2% 6% 23 889 €/an 2 262 €/m²
Saint Etienne Métropole 397 537 719 km² 553 h/km² 42.4% 6.7% 23 022 €/an 1 956 €/m²
Strasbourg Eurométropole 502 934 332 km² 1 515 h/km² 47.3% 7.2% 25 183 €/an NC
Toulouse Métropole 794 931 452 km² 1 759 h/km² 50.8% 7.1% 25 804 €/an 2 791 €/m²
Tours Métropole Val de Loire 287 972 362 km² 796 h/km² 45.6% 6.9% 23 996 €/an 2 307 €/m²