Villes et running

Le footing dans la ville

Nous sommes de plus en plus nombreux à pratiquer le running en France. Outre d'être une activité sportive accessible à tous (une paire de baskets et c'est parti), le running est également praticable quel que soit l'endroit où l'on se trouve : en ville, à la campagne, sur route, dans un parc, à la plage... Nous nous sommes, évidemment, focalisés sur la course en ville, ses adeptes, ses spécificités.

La France, un pays de runners (entendez coureurs) ? C'est en effet ce que l'on ne peut que constater quand on met le nez dehors, cela à n'importe quel moment de la journée, et c'est ce que révèlent les études réalisées sur le sujet. Une enquête menée par l'institut Odoxa au printemps 2018 dévoile ainsi qu'un français sur trois pratique le running, toutes fréquences confondues, autrement dit une fois par semaine pour certains et une fois par mois pour d'autres. Quant à l'Union Sport & Cycle, ils dévoilaient en 2017 que 27% des français de plus de 18 ans pratiquaient le running. 

Courir en ville, une bonne idée ?

Rencontre

A priori, entre la circulation, les nouveaux modes de circulation (trottinettes, gyropodes, vélos électriques...), les obstacles en tout genre et la pollution de l'air, on pourrait légitimement penser que non, que courir en ville n'est pas l'idée du siècle. Reste que la course urbaine possède également quelques avantages à prendre en considération, à commencer par le fait que ce sport, en ville ou ailleurs, est une activité physique permettant de garder la forme et de s'entretenir tout en allant à son propre rythme. Courir en ville est par ailleurs l'occasion de faire des rencontres, à l'heure où l'on tend à pointer du doigt l'individualisation de la vie citadine. Entre entraînements collectifs et groupes de coureurs, il est en effet courant et même aisé de rencontrer de nouvelles personnes rien qu'en chaussant ses baskets, et faire ainsi d'une activité sportive une activité de socialisation. On notera enfin que le running urbain peut devenir une occasion intéressante de (re)découvrir sa ville, en arpentant les rues, en gravissant les escaliers, mais aussi en allant courir le long des berges ou dans les parcs, ce qui permet de faire d'un coup deux pierres et ainsi de s'offrir un bol d'oxygène.



Une activité tendance

Course urbaine

Il faut reconnaître que si le runnnig s'est autant popularisé depuis quelques années, c'est certainement pour son côté accessible et convivial, mais c'est aussi le résultat d'opérations marketing. Quoi de plus simple en effet que de courir aujourd'hui ? Entre les vêtements, les chaussures et les équipements divers, en particulier les accessoires connectés, la course n'a plus beaucoup à voir avec ce qu'elle était il y a quelques décennies. Fortes de cet engouement pour le running citadin, les villes se sont emparées de la tendance et se sont prises à organiser des courses et autres marathons, profitant de l'afflux de coureurs issus de tous horizons, sociaux et géographiques, pour s'offrir de belles campagnes de communication. 42,195 km : c'est la distance à parcourir pour qui veut se lancer le défi du marathon. Parmi les plus réputés en France, le marathon de Paris, qui a réuni début avril plus de 49 000 coureurs pour sa 43ème édition, est devenu un événement incontournable attirant chaque année des coureurs de toute la France et d'ailleurs, à tel point que des billets d'avion sont proposés à tarif préférentiel par Air France KLM. Il est vrai que participer au marathon de Paris, quand on n'est pas parisien, est une belle occasion de découvrir la capitale et ses monuments le temps d'un week-end. Autre région, autre décor pour le non moins célèbre marathon de la baie du Mont Saint-Michel. En mai prochain, cette course rassemblera comme chaque année depuis 22 ans 3 000 coureurs venus de partout en France et dans le monde tester leur endurance en profitant d'un décor majestueux. A Lyon, c'est un Urban trail qui est organisé depuis 2007 pour découvrir « La ville comme vous ne l'avez jamais vue ». Plusieurs courses sont au programme de cet événement sportif et festif ayant inspiré de nombreuses autres villes : 37, 24, 14 ou 8 km à effectuer en course à pied à travers la ville au relief marqué et aux deux collinnes. Au total, pour les 37 km, 1 400 mètres de dénivelé et 25 ascensions. Tendance oblige, les courses cherchent aujourd'hui à se démarquer pour séduire les coureurs. Les organisateurs n'hésitent pas à surenchérir dans l'originalité voire l'insolite en proposant des courses hautes en couleurs, à l'image de la Holi Run à Rouen, un clin d'oeil à la fête Holi en Inde célébrant le printemps ; 10 km à effectuer, lunettes de soleil vissées sur le nez, en se faisant asperger de poudres de couleur. Les amateurs de vin apprécieront quant à eux le marathon des châteaux du Médoc. Créée en 1985, cette course pour le moins atypique se distingue certes par le fait qu'on y participe déguisé, mais surtout parce que les coureurs se ravitaillent en buvant... du vin !



Courir oui, mais courir pour une bonne cause...

Carnaval de Granville

… et bien c'est encore mieux ! Courir pour se faire plaisir, mais aussi courir pour faire plaisir et donner un sens à l'effort ; c'est en effet le principe des courses solidaires, elles aussi de plus en plus prisées à l'heure actuelle. C'est notamment le principe des courses Odyssea qui, depuis leur création en 2002, ont permis de collecter à ce jour plus de 8 millions d'euros reversés à des associations ou des programmes de recherche contre le cancer du sein. 13 villes étapes accueillent aujourd'hui les courses Odyssea : Paris, Bayonne, Maurice, Nantes, Chambéry, Dijon, Val d'Isère, Brest, Villeurbanne, Cannes, La réunion, La Plagne, Valloire, Guadeloupe et Toulouse. Des courses solidaires destinées à collecter des fonds, mais également à transmettre un message, celui de l'importance de la course ou de la marche pour le bien-être et la santé.

A chacun sa course ! Tel pourait être la devise du running en France à l'heure actuelle. Une France qui court, assurément, et qui s'amuse, incontestablement.



Article suivant : Un tour de France insolite cet été ?

Article précédent : Les Carnavals en France

Partager

Tu as une minute ?
Nous aimerions beaucoup connaître ton opinion sur ta ville. C'est une démarche anonyme très utile aux autres visiteurs et à notre communauté.

Je note !