Les Carnavals en France

Les Carnavals en France

Plus qu'une fête populaire, le carnaval est un véritable événement culturel intergénérationnel. Chaque année, au printemps, les défilés de chars et les déguisements tous plus originaux et colorés les uns que les autres envahissent les villes françaises pour le plus grand plaisir des badauds. Petit tour de France des carnavals pour en savoir un peu plus sur cette tradition historique séculaire.

De Lille à Nice en passant par Dunkerque, Menton, Annecy, Granville ou encore Châlon sur Saône, les festivités sont au rendez-vous de février à avril un peu partout en France. Et dans ce registre, certaines villes se distinguent en faisant de leur carnaval un rendez-vous culturel et festif incontournable.

Géants et chapelles

Les géants de Dunkerque

C'est notamment le cas de Lille et Dunkerque. Tous les ans à la mi-mars, les célèbres « Géants » lillois sortent de leurs cachettes pour s'exposer au regard des spectateurs, petits et grands, venus admirer et honorer ces emblèmes de la ville. Les géants, dont la hauteur peut atteindre 8,50 mètres et qui peuvent peser jusqu'à 370 kilos, déambulent en effet dans les rues lilloises devant près de 10 000 personnes réunies pour cette manifestation chaque année. La Ronde des géants est donc le point d'orgue du carnaval de Lille, alors que sa voisine du Nord, Dunkerque, célèbre les Trois joyeuses, autrement dit Dunkerque donc, mais aussi Citadelle et Rosendaël. Si le carnaval de Dunkerque est aussi réputé et apprécié aujourd'hui, c'est probablement pour cette imprégnation culturelle et historique particulièrement forte. Se déroulant sur trois mois environ, ce carnaval est en effet l'occasion d'une grande liesse populaire, où chacun est invité à participer en revêtant son plus beau costume ou en arborant un maquillage haut en couleurs. Totalement intégré dans l'identité dunkerquoise, ce carnaval possède des origines vieilles de plusieurs siècles, à l'époque où les marins partant pêcher plusieurs mois en Islande se réunissaient dans une auberge pour célébrer leur départ. Cette grande fête organisée par l'armateur a progressivement évolué au fil du temps, s'ouvrant sur l'extérieur et conviant les familles des pêcheurs à se déguiser et investir les rues de la ville. Aujourd'hui, ce sont des dizaines de milliers de « masquelours » qui envahissent la ville déguisés, chantant des airs traditionnels en se serrant et se tenant les coudes. Si vous faites partie des carnavaleux de Dunkerque, votre périple passera forcément par une des nombreuses « chapelles », à savoir ces maisons de particuliers où l'on est convié à partager un moment autour d'un verre de l'amitié le temps d'une pause bien méritée.



Du nord au sud

Carnaval de Nice

Un peu plus bas dans l'hexagone, le carnaval de Nice fait lui aussi partie des événements culturels festifs immanquables lors d'un séjour dans la région à cette période de l'année, précisément au coeur de l'hiver en février. C'est en 1873 que naît le premier carnaval niçois, à l'initiative d'Andriot Saétone, et c'est en 1876 que les batailles de fleurs font quant à elles leur apparition, jusqu'à devenir aujourd'hui l'un des éléments phares de ce carnaval. Mais les arts de la rue sont également très présents et contribuent à part entière à la renommée de l'événement. Chaque année, ce sont ainsi une cinquantaine de compagnies qui animent les rues niçoises de danse, acrobaties et musique. A la même période, à tout juste quelques kilomètres de là, c'est le carnaval de Menton, également connu sous le nom de « Fête des citrons », qui attire à chaque édition des centaines de milliers de visiteurs. Il faut dire que cet événement est un véritable festival de couleurs et de créativité au regard des chars réalisés à partir d'agrumes, dont les fameux citrons de Menton. Cap un peu plus à l'est à Annecy, la Venise des Alpes, où le carnaval prend des allures d'Italie. Depuis 23 ans, c'est en effet un carnaval vénitien qui se déroule au mois de mars, quelques jours après le carnaval de Venise, faisant la part belle aux costumes et aux masques tous plus beaux et mystérieux les uns que les autres. Loin de la frénésie qui s'empare des rues de Dunkerque ou Lille, ici l'ambiance est feutrée et beaucoup plus calme ; le défilé ayant lieu en effet sans musique, pour le plaisir d'admirer les déguisements.



Et aussi...

Carnaval de Granville

145 ans que ça dure ! En Normandie, le carnaval de Granville réjouit le public comme les carnavaleux depuis près d'un siècle et demi. Une quarantaine de chars et quelques milliers de festivaliers se réunissent tous les ans, cinq jours avant Mardi Gras, pour animer les rues de la ville. Inscrit par l'Unesco au patrimoine culturel et immatériel de l'humanité depuis 2016, ce carnaval s'achève, le cinquième jour, par une cavalcade dans les rues granvillaises, suivie du jugement du Roi carnaval, lequel est ensuite brûlé dans le bassin à flot du port. C'est ensuite une grande bataille de confettis qui prend le relais sur le cours Jonville. A noter l'une des spécificités de cet événement marquant la fin du carnaval : les « intrigues ». Les « intriguants », déguisés afin de ne pas être reconnus, se déplacent ainsi de bars en bars, dans les restaurants ou chez l'habitant pour répandre plaisanteries ou encore pour exprimer des ressentis, rumeurs, ressentiments et autres émotions contenus tout au long de l'année... cela évidemment sous le ton de l'humour. Enfin, destination Bourgogne avec le carnaval de Châlon sur Saône (le 2ème de France après le carnaval de Nice) connu notamment pour sa célèbre parade nocturne, ses cavalcades et ses chars colorés. Et puis ses "Gôniots" qui déambulent, tout droit venus du Moyen-Age dont est d'ailleurs directement inspirée cette grande fête populaire bourguignonne. Autre incontournable du carnaval de Châlon : le "Carnaband's show". Voici donc une sélection, loin d'être exhaustive, des manifestations carnavalesques qui se déroulent chaque année en France. Aussi populaires que culturelles et historiques, ces fêtes sont l'occasion de se rassembler en laissant tomber les inhibitions grâce aux déguisements et aux masques. Partout en France, un seul mot d'ordre : la fête pour tous !



Article suivant : Villes et running

Article précédent : Villes Françaises et emplois. Où travailler en France ?

Tu as une minute ?
Nous aimerions beaucoup connaître ton opinion sur ta ville. C'est une démarche anonyme très utile aux autres visiteurs et à notre communauté.

Je note