Trois villes françaises dans le Top 50 des villes les plus vertes au monde

Mobilier durable

C'est un fait : les touristes sont aujourd'hui de plus en plus en quête de destinations offrant un cadre de vie préservé et privilégié, avec si possible une large place à la nature. Et c'est une réalité : seules trois villes françaises apparaissent dans le classement des 50 villes au monde les plus vertes établi par l'agence de voyages Travelbird.

Pourquoi réaliser un tel classement ? Pour « ouvrir le dialogue autour du tourisme écologique » et également « mettre à l’honneur les villes qui s’engagent durablement en préservant les zones écologiques et en s’efforçant d’augmenter le nombre d’espaces verts », souligne cette agence en préambule des résultats de l'enquête publiés sur son site. Une telle étude permet aussi aux visiteurs de s'y retrouver et d'orienter leurs choix selon leurs besoin et leurs envies de se mettre au vert.

Nombre de mètres carrés de verdure par habitants

Reykjavik Capitale Islande

Pour établir ce palmarès des villes les plus vertes au monde, l'agence est partie des 50 pays de l'OCDE les plus grands, puis a sélectionné 50 villes parmi les destinations les plus convoitées. L'étude a ensuite été réalisée en tenant compte et en quantifiant les espaces naturels, les espaces verts créés par l'homme et les espaces agricoles présents dans chacune de ces villes afin d'obtenir un résultat en mètre carré de verdure par habitant. Il apparaît ainsi que c'est Reykjavik, la capitale islandaise, qui remporte le palmarès de la ville la plus verte du monde avec près de 411 mètres carrés d'espaces verts par habitants, suivie sur le podium par Auckland en Nouvelle-Zélande (357 m2) et Bratislava en Slovaquie (333 m2). Surprise ou non, aucunes villes françaises ne figurent parmi les 10 premières villes du classement. Il faut en effet attendre la onzième position, avec Marseille (près de 112 m2) pour voir apparaître le drapeau tricolore.

Paris et Lyon en queue de classement

comparaison tarif

Et ce n'est que plusieurs dizaines de villes plus loin que l'on trouve la deuxième ville française, à savoir Paris à la... 45ème place, avec seulement 10,58 m2 d'espaces verts par habitants. Quant à la 3ème ville de l'hexagone, Lyon, elle arrive à la 47ème place de ce classement avec une moyenne de 7,5 m2 d'espaces verts disponibles pour chaque habitant. Un palmarès qui permet de mettre en perspective notre vision des choses et le sentiment d'être bien pourvu en termes de nature en ville en France. Ces résultats révèlent en effet que nous pouvons faire beaucoup mieux et augmenter encore très largement la quantité et la surface d'espaces boisés, de jardins publics, de parcs et autres terrains de golf, vergers, vignobles ou fermes dans les agglomérations françaises. Reste à voir si ces mesures font partie des priorités des pouvoirs publics et, surtout, si elles sont envisageables et réalisables. En d'autres termes, savoir si la préservation de l'environnement et le bien-être des citadins est réellement un enjeu majeur des politiques.


Article suivant : La lutte contre les déjections canines est déclarée !

Article précédent : Dans quelle ville louer une voiture cet été ?

Tu as une minute ?
Nous aimerions beaucoup connaître ton opinion sur ta ville. C'est une démarche anonyme très utile aux autres visiteurs et une formidable marque de soutien à notre équipe.

Je note