Les différents types de logements sur l'île de la Réunion

 Les différents types de logements sur l'île de la Réunion
Il existe de nombreuses habitations sur l’île de la Réunion qui existent pour la plupart d’entre elles depuis très longtemps.

Les cabanes en bois

Les cabanes en bois

Les cases et paillottes constituent les plus anciennes habitations de l'île de La Réunion. Elles furent, en effet, les foyers des colons et des premiers habitants.

Avec l'explosion démographique et la migration importante qui eut lieu au XIX e siècle, ces maisons à l'aspect original deviennent tour à tour l'habitation exclusive des planteurs d'épice et de café.

Comme particularité, ces maisons assez rustiques se distinguent par leur simplicité, du fait qu'elles soient plein pied et ne soient composées que d'une seule pièce.

Des années après, elles deviennent les foyers des pêcheurs et des paysans. Avec la sensibilisation contre le déboisement, la construction de ces types d’habitat a été abandonnée.

La case créole

La case créole

La case créole est l’archétype de la cabane réunionnaise ainsi que créole. Cette maison est très particulière par la manière dont elle a été construite. Bioclimatique, cette demeure au style pondéchirien a été conçue pour s’acclimater aux conditions climatiques et géographiques de l’île.

Elle consiste également à apporter une aisance thermique à ses occupants.

L'immeuble de logement collectif

L'immeuble de logement collectif

Ce type de logement est né au courant des années 60 et 70. C'est une architecture qui allie la modernité et confort. Il s'agit là de gigantesques immeubles qui peuvent abriter des centaines de personnes et répondent largement aux attentes de confort des consommateurs.

Ce qui captive avec ce logement, c’est son aisance thermique optimale et la vue panoramique qu’il offre à ses environs.

La case TOMI

La case TOMI est une version modernisée de la case créole. L’avantage avec ce type d'habitat, c'est son aspect à la fois simple et design. Il a un accès facile à l'eau et à l’électricité tandis que son coût est assez bas. La case TOMI convient parfaitement au climat ensoleillé de l’île. On peut facilement y mettre en place des travaux de rénovation énergétique comme l’isolation thermique et la ventilation.

La maison d'art déco

La maison d'art déco est une somptueuse demeure typique des années 20 et 30. Elle se démarque par son architecture inspirée de celle de la France à la moitié du XVIII e siècle.

Son intérieur est maculé par l'art baroque tandis que son extérieur dispose d'une façade sur trois niveaux avec un bow-window.

La maison est également couronnée d'un excellent belvédère. Malgré son style assez ardu, cette maison est accessible à la rénovation énergétique La Réunion. Les occupants n'auront donc pas de mal à y réaliser des travaux d'économie d'énergie.

Le style classique dans lequel cet habitat a été construit, ne laissera pas les touristes indifférents. Ces visiteurs auront d’ailleurs l’impression de remonter le temps et de vivre à une autre époque.

Les longères

Les longères

Connues sou le nom de "calbanons", les longères sont des logements de plain-pied et faits de béton. La toiture est quant à elle faite de tôle. La dimension de la maison est très vaste tandis que l’habitat n'est composé que d'une pièce unique.

Créée à partir des années 1860-70, ces maisons sont destinées à abriter des familles très larges, en particulier des planteurs de sucre.

Pour mieux travailler en groupe, ils ont mis en place ce type d'habitation. À l’époque, ce logement dénotait la solidarité et la collaboration. Ce type d'habitat existe encore sur l'île de la Réunion.

Proposer un article

Vous avez une minute ?
Nous aimerions beaucoup connaître votre opinion sur votre ville ou votre quartier. C'est une démarche anonyme très utile à notre communauté et aux élus désirant améliorer le bien-être de la population.

Je note !