Comment se porte le marché du neuf à Toulouse ?
Berceau de l’investissement locatif, la ville rose peine à se relever de la période post-crise sanitaire. Pourtant, Toulouse ne manque pas d’atouts pour séduire nouveaux habitants et investisseurs particuliers. Leader européen de l’aéronautique, Toulouse reste une ville florissante économiquement parlant. Encore faut-il que le marché du neuf suive pour répondre aux attentes des nouveaux habitants qu’il faut loger et à l’appétit des investisseurs qui ont de tout temps plébiscité la ville rose pour se constituer un patrimoine immobilier.

Habiter Toulouse

Pour devenir propriétaire à Toulouse, il est possible de se tourner vers les nombreux écoquartiers qu’a développé la ville et la métropole toulousaine. Des secteurs où se construisent de nombreux programmes neufs écologiques et abordables. Malheureusement, cette production dans les abondantes ZAC, Zone d’Aménagement Concerté, de Toulouse ne suffit pas actuellement à regonfler le stock de logements neufs disponibles.

En effet, au terme du premier trimestre 2022, d’après les chiffres des promoteurs immobiliers toulousains, les mises en vente sur l’aire urbaine toulousaine ont encore reculé de presque un tiers. Un millier de logements neufs a toutefois été mis en commercialisation, ce qui, en parallèle, du rythme des ventes, permet d’avoir encore plus de 3 250 lots disponibles. Cela représente presque 7 mois de stock ; mais cela n’est pas suffisant pour répondre à la demande toujours forte.

Le début d’année a notamment été marqué par un fort rebond des ventes aux propriétaires-occupants : + 32 % comparé au premier trimestre 2021. De quoi observer un rééquilibrage entre ventes aux investisseurs et ventes aux accédants à la propriété.

Investir dans le neuf de la ville rose

Les investisseurs représentent désormais un peu plus de 2 ventes sur 5. C’est surtout le dispositif Pinel qui séduit les propriétaires-bailleurs. Faire un investissement Pinel à Toulouse permet de bénéficier d’une défiscalisation immobilière tout en se bâtissant un patrimoine immobilier dans l’une des plus dynamiques métropoles régionales de l’hexagone.

En effet, la loi Pinel à Toulouse, en secteur B1 du zonage Pinel, offre une possible réduction d’impôt jusqu’à 6 000 € par an en contrepartie d’un engagement de location de six années minimum. Cette location d’un logement Pinel doit s’effectuer en respectant un plafond de loyers et de revenus pour le locataire éligible.

Même si les ventes aux investisseurs Pinel a fortement débrayé au premier trimestre 2022, - 30 % avec un peu plus de 600 réservations, Toulouse offre un avantage comparatif indéniable face à d’autres grandes villes : des prix du neuf plus attractifs.

Même si le prix moyen d’un appartement neuf à Toulouse et son aire urbaine a grimpé de 5,9 % à fin mars 2022, soit 4 225 euros par mètre carré, franchissant pour la première fois le cap des 4 000 euros, la capitale de l’Occitanie reste plus abordable que la plupart des autres métropoles régionales. Il faut débourser presque 4 500 euros par mètre carré à Bordeaux, 4 900 euros à Montpellier, environ 5 100 € dans la métropole d’Aix-Marseille Provence, plus de 6 000 euros à Nice… de sorte à afficher une meilleure rentabilité locative pour les villes aux plafonds identiques.

 

Reste plus qu’à se lancer dans un achat immobilier neuf dans la ville rose.

Partager l'article :